POL'COM

POL'Performance
et Bien-Etre

Dans la presse

Vie du Club
Rapport AG 2016

TOUTES LES ACTIVITES

Equipements
sportifs

Toutes les infos ici

Toutes les infos ici

Union Sportive Fontenaysienne

LA VIE DU CLUB

 

 

"Nous tirons donc 
le signal d’alarme"


J’ai l’honneur de vous présenter le rapport moral du club omnisports pour l’année 2017.

Quelques éléments
L’USF aujourd'hui rassemble : 42 sections et nous proposons plus de 80 pratiques différentes plus de 6303 adhérents en 2017 le nombre de pratiquants en 2016 6501
Un budget de : 4 860 000 €
Montant des produits exploitation :( cotisations /subventions) 2 420 000 €
Si on ajoute La valorisation du bénévolat des 440 bénévoles (5 heures / semaine sur 46 semaines soit 101 200 heures, (valoriser au tarif SMIC à 9.88 € / h ) = 1 000 000€)
+ plus la déclaration de renonciation au remboursement de frais par les bénévoles. dans le cadre de leur activité associative, constituent un don = 30 000 € (16 634 €en 2016)
(=2 420 000 + 999 856 + 29 800) = 3 450 000 €

Nous devons reconnaître et saluer l’effort de la municipalité de maintenir les subventions au niveau actuel alors que le contexte est difficile, de maintenir la distribution des pass solidaires et la création du fond de dotation Fontenay Solidaire. Outre la convention d’objectif et de moyens, elle nous met à disposition les aires de pratiques, du matériel, des agents, des moyens de transports, le tout pour un montant +1 410 000 €
Soit un budget global pour l’USF de = 4 860 000 €

Je terminais l’année dernière mon rapport en affirmant que : « Nul doute, l’année 2017 sera stimulante » Ces chiffres en sont la preuve s’il en était besoin ! Mi-septembre, chacun se réjouissait, parfois avec une certaine démesure, de l’attribution des Jeux Olympiques à Paris en 2024. Le gouvernement annonçait que « les JO seront catalyseurs pour aller chercher 3 millions de pratiquants supplémentaires, développer la pratique féminine et celle des personnes en situation de handicap ».

Un mois après, nous étions informés d’une baisse du budget des sports de 7%, soit une diminution de 40 millions d'euros. De même, le CNDS (Centre National pour le Développement du Sport) verrait ses moyens baisser de 50 %.Dans ce système, les CROS, les CDOS, les Fédérations et les ligues vont être fortement impactés dans leur fonctionnement. Et il faut ajouter à ces mauvaises nouvelles les diminutions des dotations de la politique de la ville, la suppression des emplois aidés et de l’enveloppe parlementaire qui nous ont lourdement impacté.
Mesure-t-on, l’impact de cette décision brutale de réduction du nombre de contrats aidés pour la fin de l’année 2017 et l’année 2018 qui a été prise sans concertation ni préparation ? Cette décision a suscité de très nombreuses réactions notamment dans les clubs de la FFCO. Ces réactions ne sont pas restées sans résultats : le gouvernement a renoncé à la suppression totale qu’il envisageait pour 2020. Il a également ouvert une concertation « pour une politique de vie associative ambitieuse et une société de l’engagement » mais il maintient, pour l’instant, la diminution drastique du volume des crédits, pour passer de 459 000 emplois aidés en 2016 à 200 000 en 2018.

Les emplois aidés restant viennent d’être remplacés par des « Parcours Emplois Compétences » (PEC). Ils risquent fort, du fait des restrictions et de la complexité nouvelle, d’être réservés aux associations disposant d’un service de gestion Fidèle à sa tradition de service et d’aide à l’adaptation des sections, l’USF va s’organiser pour être un soutien efficace dans ce nouveau parcours administratif. Dans le même temps, les menaces pesant sur l’avenir des financements associatifs se précisent tant au niveau de l’État que des collectivités locales contraintes par la suppression de la taxe d’habitation, la perspective d’une réforme de la fiscalité locale et une nouvelle baisse des dotations de l’État.

Nous tirons donc le signal d’alarme.
Ce cumul d’annonces négatives mises en place nous met gravement en danger et la question est…. Comment faire encore mieux avec encore moins ? Assumant également le risque de baisse de subvention de la part des communes, des conseils régionaux et départementaux, la vie de l’USF apparaît de plus en plus compliquée. Elle laisse les sections qui s’appuyaient sur les emplois aidés pour mener certaines de leurs actions, tout particulièrement sur les enjeux sociétaux, sans solution de recours dans ce contexte budgétaire déjà très tendu qui impacte également notre principal financeur, les collectivités locales.
Les clubs sportifs sont la base historique de la pratique sportive de compétition et de formation de la jeunesse. L’encadrement sportif reste riche et diversifié : des bénévoles et des professionnels engagés, dévoués et enthousiastes font de leur mieux toute l’année pour proposer de multiples activités sportives ouvertes à tous. Cela s’accompagne de coûts croissants liés à la masse salariale des éducateurs sportifs, aux frais de déplacement et de stage et aux nombreuses cotisations fédérales.
L’organisation des manifestations sportives demande des moyens de plus en plus importants car, en termes de secours et de sécurisation, les exigences ont fortement augmenté avec l’état d’urgence.

Les sections font un travail remarquable notamment envers les publics les plus éloignés des pratiques sportives, avec des propositions tarifaires accessibles et des activités novatrices qui apportent du bien vivre ensemble et de la fraternité. Vont-elles être obligées d’augmenter le coût des adhésions, écartant ainsi toute une partie de la population des pratiques, limiteront-elles aussi les manifestations qui permettent aux sportifs de se rencontrer, d’échanger et qui apportent beaucoup d’animations dans notre ville ?
Sans parler des actions citoyennes menées, , qui permettent d’atténuer les inégalités d’accès à la pratique sportive ou de mettre en place des actions de lutte contre les discriminations, qui pourraient être limitées faute de financement approprié. Va-t-on ainsi les décourager ?
Créer les conditions pour qu’ils se désinvestissent ?
C’est en conséquence une période où il faut que le club réfléchisse à son modèle économique et mène les actions nécessaires pour le faire évoluer dans un sens propre à assurer sa pérennité. L’USF omnisports, dans ses principes de rapprochement, de mise en commun de bonnes pratiques, de mutualisation de moyens est un acteur de cette réflexion d’adaptation d’un club à sa réalité territoriale.

La notion de modèle économique rend incontournable une réflexion sur les moyens financiers, dont dispose le club et surtout sur ceux dont il ne dispose pas. D’autre part, le développement assez récent d’une pratique sportive non compétitive liée à des objectifs de mode de vie, de santé, et d’insertion contribue à l’existence d’une pratique dénommée avant Convivialité puis Loisir puis Santé.
Les enjeux économiques de cette pratique de sport santé, pour laquelle l’adhérent paie une cotisation volontaire, ont aiguisé l’appétit de structures commerciales ayant pris conscience de la rentabilité. Un grand nombre de sociétés commerciales se sont développées pour proposer ce sport santé dans des salles équipées d’un foisonnement de matériel de musculation destinées à la pratique des seniors sans avoir le poids de la formation des jeunes Le club dispose d’atouts importants représentés par son histoire, son ancienneté dans la cité et la présence d’éducateurs sportifs attachés au club, garants de la qualité l’enseignement.

En structurant des installations (matériels et conditions d’accueil), en définissant un programme, en impliquant ses éducateurs, le club peut défendre sa position dans cette « concurrence » avec les salles privées et trouver une nouvelle source de développement et d’implantation dans sa ville. Cette offre s’adresse à une population ayant pris conscience de l’importance d’une pratique sportive régulière, favorable à son équilibre, à sa vie professionnelle et familiale et à plus long terme à l’augmentation de son espérance de vie. Acquérir une part du marché de ce sport santé doit être un objectif de gestion et de pérennité de notre club sans oublier son rôle social.
Car l’USF n’est pas une entreprise commerciale même s’il se doit d’être vigilant sur sa gestion financière pour assurer la continuité de ses actions traditionnelles, de formation pour les jeunes et la transversalité de ses actions en tant que club omnisports sur son territoire. Il comporte des valeurs que je clame haut et fort : Proposer une pratique sportive pour tous, la solidarité entre les sections, la mise en commun des moyens, le choix d'un développement sportif raisonné et raisonnable, qui donne une place à chacun et dans lequel le soutien au haut niveau ne se fasse pas au détriment des valeurs de solidarité, de partage et de citoyenneté.

C’est pourquoi nous avons été particulièrement sensible à la confiance réitérée à l’USF OMNISPORTS lors du problème avec les membres du bureau et les professeurs de la section karaté. Les relations qui lient la municipalité au club sont anciennes. Elles incluent des objectifs et des engagements réciproques.
Ces relations de travail n'empêchent évidemment pas les désaccords. Mais la confiance reste essentielle Il me reste à remercier

1 Le POL’ ADMINSTRATION - SECRETARIAT Claire-Marie la Vice-Présidente en charge du secrétariat général ainsi que Patrick Eric attaché de direction, pour les démarches administratives et la gestion Ressources humaines Karine pour le secrétariat présente et prête à vous accueillir et à répondre à vos appels
2 Le POL’COM ET DEVELLOPEMENT Jean-Marc pour la communication Florian Communication films et vidéos Ainsi que Pierre
3 Le POL’GESTION FINANCIERE COMPTA Bertrand pour la Trésorerie Générale Eric pour le suivi des dossiers bilans et budgets avec le cabinet comptable Masha et Cathy sur la comptabilité et le suivi et le contrôle auprès des sections et de leur trésorier SUBVENTIONS Jean-Marc pour les dossiers subventions
4 Le POL’ EMPLOIS - FORMATIONS Apporter des informations et des solutions simples, rapides et personnalisées à nos adhérents et salariés Projets et suivis de formations Obtenir le financement des actions de formation, contact avec Uniformation
5 Le POL' BIEN-ETRE PERFORMANCE Pour tous les adhérents de l'usf : sportifs - entraineurs - éducateurs - dirigeants... Fanny, Coach nutrition et énergie Dominique Praticien en hypnose Jean-Marc, Préparateur Mental

Et nos Volontaires en Service Civique Le vice-président Jean-Paul, Les membres du bureau qui ont assuré la représentativité du président de l’U.S.F. lors des manifestations sportives, réunions diverses et variées et surtout lors de vos assemblées générales de sections ainsi que le suivi de l’activité de certaines. Agnès, Cathie, Michel Bernard, les Marc’ s, les Jean’ s-François, Louis, Pierre’s, Yves, Pour le retour des référents vers le bureau exécutif de l’USF : Le Conseil Statutaire, Président honoraire Christian et ses membres Merci à tous pour leur patience.
En effet, grâce à l’effort de toute l’équipe, renforcée par votre action, vous, les dirigeants et vous adhérents nous pouvons vous présenter un rapport de la vie de notre CLUB fort complet et retraçant notre richesse et notre rayonnement je vous en remercie sincèrement.


Rapport moral du Président Général Gilbert Vauthier
USF - AG 2017
 

LE SIEGE

Les Dirigeants Bénévoles du Club Omnisports :
   
 

Le bureau exécutif : 17 membres

 
 

Membres du Bureau USF

 
 
Président Général
Gilbert VAUTHIER
Vice-présidente
Secrétaire Générale

Claire Marie FEVRE
Vice-président
Jean-Paul HERITIER

Trésorier Général
Bertrand BECHADE

Secrétaire Général Adjoint
Patrick BOURON
Agnès
ABBACK
Marc
BARRUEL
Pierre
CLAVE
Eric
DEVAUX
Bernard
JAQUET
Cathie
LEBRUN
Pierre-Yves
MARTIN
Marc
PAPILLION
Jean-François
POISSON

Michel
PRIGENT

Jean-Louis
SERGENT 
Jean-Marc
TRUSSARDI

Les membres honoraires

Président d'Honneur  André GUEGAN Président Honoraire
 Christian MORGANT
Membre Honoraire
ChantalONIDI
   

Les  salariés

Mahsa  AKBARI
Agent

 Comptable

Florian  CIOFFI
Communication

Eric DEVAUX
Attaché de Direction

Karine GUERRI
Secrétaire

 Cathy MICHEAU
Agent Administratif

 Jean-Marc TRUSSARDI
Communication

Agent d’entretien :

   Maria CASTRO MARTIN

42 SECTIONS

Les Dirigeants Bénévoles de Section :
350 dirigeants dont 42 présidents de section qui constituent le Comité Directeur.

Prés de 70 salariés répartis dans les 42 sections

Evolution du nombre d'adhérents sur 6 ans

EFFECTIFS : 6291 adhérents en 2015

Le club enregistre une progression constante du nombre d’adhérents depuis 1965. Ce sont les années 70/80 qui témoignent du formidable essor de l’USF avec la multiplication des sections et des activités.

Aujourd’hui, certaines sections sont en sommeil, d’autres se sont créées tout récemment comme le Scrabble, les Echecs, les Loisirs aquatiques ou le Golf. La diversité des activités sportives tend à supposer que de nouvelles sections pourraient voir le jour dans les années à venir au sein de l’Union Sportive Fontenaysienne.

 

2011 2012 2013 2014 2015 2016
5932 5760 5565 6060 6291 6501
 

Répartition des adhérents par sexe

En 2015, il y a davantage d’adhérents masculins parmi l’ensemble des sections. Toutefois la part des femmes dans certaines sections comme les sections Yoga, Patinage Synchronisé, Patinage artistique, Danse sur Glace, Scrabble, Randonnée représente la majeure partie des effectifs.
Par contre, les hommes sont nettement plus nombreux dans les sports de combat et les sports d’équipe. Néanmoins, le nombre de pratiquantes féminines est en progression depuis quelques années, ce qui reflète la tendance du mouvement sportif Français .

Répartition des adhérents par âge

Les statistiques, ici, montrent un relatif équilibre entre la pratique adulte et celle des enfants avec une légère dominance des adhérents de moins de 18 ans. Nous pouvons constater que la part des jeunes est de plus en plus importante. Ceci peut s’expliquer en partie, par l’accueil des enfants dés le plus jeunes âge dans les sections : Ecole de Volley, Baby Hand, Patinage Initiation, bébé nageurs... Au contraire, sports de l’esprit et activité d’entretien permettent aux plus âgés de s’adonner à la pratique de leur choix .

Top Five du nombre d'adhérents par section en 2016

1. Football 856
2. Tennis 773
3. Natation 491
4. Tennis de table 402
5. Karaté 293

COMPTE DE L'ASSEMBLEE GENERALE 2017  

Compte rendu AG 2016 version pdf

 

 

Liens | Nous contacter

Copyright © 2018-  Tous droits réservés